vendredi 8 janvier 2016

Enko : la chaussure révolutionnaire de running

Le marché de de la chaussure du running propose un large choix de chaussure. Et comme le savez, il n’est pas toujours évident de choisir sa paire de chaussure de running.
Et chaque année, une nouvelle marque essaie de lancer un nouveau concept de chaussure de running.
A titre d’exemple, nous avons eu les Newton running ou les Five Fingers (Five Fingers qui a créé le mouvement du barefoot running)
Aujourd’hui, j’aimerai vous présenter une nouvelle paire de chaussure de running assez impressionnanteles Enko. Alors que le monde du running est de plus en plus connecté et ajouté de électronique dans tous les équipements de running, Enko (société française) a fait le choix de s’orienter vers une technologie mécanique pour améliorer vos performances et votre confort pendant vos séances de runnig de votre entrainement.
Le concept des Enko running est basé sur l’absorption des chocs lors de l’impact de votre pied sur le sol et la restitution de cette force de l’impact pour vous aider à relancer votre pied.

Comme vous pouvez le voir sur les photos, les Enko running intègrent des amortisseurs qui non seulement protègent vos pieds lors de l’impact (et par conséquent protègent vos articulations), mais aussi emmagasinent cette énergie pour la libérer.
En théorie, lorsque le pied touche le sol, l’énergie y est dispersée et perdue. Enko « recycle » cette énergie. L’énergie est stockée lorsque les amortisseurs sont au repos, au moment où le pied touche le sol. L’énergie est libérée lorsque vous relevez votre talon, aidant à pousser votre pied vers l’avant.
Par ailleurs, les amortisseurs peuvent être modifiés pour s’adapter au mieux au poids du coureur.
Ces chaussures sont le résultat de 12 années de recherche.
Vous avez également un bouton qui vous permet d’adapter les amortisseurs en fonction de votre activité sportive: running ou marche à pied.
Si les Enko running vous intéressent, elles sont vendu 359 euros (5 coloris disponibles) sur leur site.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire