jeudi 29 octobre 2015

Test : Epson Runsense SF-810 VS Tomtom Multisport Cardio VS Garmin Forerunner 225





Faut-il mettre la ceinture cardio à la poubelle avec l'arrivée sur le marché de modèle intégrant la prise de la fréquence cardiaque au poignet?
Voici un test entre les 3 montres cardio actuelles qui intègrent la prise de la fréquence cardiaque au poignet. J'ai testé les 3 montres successivement, en analysant les données de fréquence cardiaque, de distances, les possibilités de chacune et enfin si vous ne deviez en choisir qu'une...laquelle? Réponse ci dessous.
Tout d'abord quel est le principe de ces montres?

Contrairement à la ceinture cardiaque qui détecte les battements de votre cœur, les montres, par le biais de capteurs lumineux, détectent votre flux sanguin pour déterminer votre rythme cardiaque. Un procédé différent pour une précision similaire. Par contre, le confort de ne plus avoir de ceinture au thorax est un réel avantage, sachant quand même qu'il vous faudra serrer un cran de plus votre montre pour espérer avoir un bon fonctionnement (c'est essentiellement pour éviter que la lumière extérieure ne vienne perturber le signal).

1. Look et confort

Les 3 montres ont une approche différente.

Pour les habitués de Garmin, pas de changement, la Garmin Forerunner 225 est de qualité, Garmin ayant pris soin d'ajouter une sorte de joint en caoutchouc au dos de la montre afin d’empêcher la lumière de rentrer. Le bracelet est confortable, l'affichage est bon, seul l'écran parait petit par rapport à la taille du cadran.
En ce qui concerne la TomTom Multisport Cardio, le bracelet est très large avec une triple attache. Ce qui est unique, c'est que la partie montre est dissociable du bracelet, lequel peut-être changé pour une autre couleur. Par contre gros inconvénient, c'est que ce modèle ne peut pas être utilisé pour les personnes ayant un petit poignet car la partie avant qui renferme le GPS est très longue et rigide (je parle bien de la montre...) et même avec un serrage maximum vous aurez du jeu. Il faudra donc l'essayer avant d'acheter. En revanche, l'écran est le meilleur des 3 montres, l'affichage étant très lisible.
Enfin la Epson Runsense SF-810 met en scène un nouveau venu dans l'arène des GPS pour sportif : Epson. Clairement, c'est la plus jolie, le cadran est grand, orné de métal, l'affichage peut s'inverser (noir sur blanc ou blanc sur noir) et le bracelet, mais s'il n'inspire pas confiance au premier abord, est très confortable, Epson ayant eu la bonne idée de proposer une partie légèrement élastique au niveau de l'attache sur la montre, ce qui fait que même en la serrant...elle ne serre pas.

Verdict Look et Confort
1. Epson Runsense SF-810
2. Garmin Forerunner 225
3. TomTom Multisport Cardio


2. Fonctionnalités, personnalisation et entrainements

Garmin fait des montres pour sportif depuis longtemps, et ça se sent. La Garmin Forerunner 225 possède deux atouts intéressants : d'abord vous pouvez personnaliser vos écrans (2 écrans de 3 lignes personnalisables + 1 écran pour la FC + 1 écran pour votre zone et enfin un autre pour l'heure) mais surtout la deuxième chose essentielle c'est la possibilité de créer vos propres entrainements, qu'ils soient simples (ex : 5x1000m) ou complexes (ex pyramidal 200-400-600...). Au niveau des entrainements, vous aurez les mêmes options que les modèles supérieurs de la marque telles que les 620 ou 920XT. C'est vraiment un gros plus selon moi et l'on sent la maitrise de Garmin dans ce domaine. Pour le reste c'est du classique, et je n'évoque pas le côté connecté ou suivi d'activité de la montre, cela ne m’intéresse pas. Notez que la montre est étanche mais ne propose pas de mode spécifique pour la natation, ni pour le vélo.

C'est une toute autre histoire pour la TomTom Multisport Cardio. Oubliez la personnalisation avec ce modèle, ce n'est pas son truc. Seuls les deux affichage supérieurs sont personnalisables, mais très limités car ils restent affichés en permanence. Lorsque vous voulez accéder aux données pendant la course, il vous vous faudra être patient car seul l'affichage principal change, et c'est plus d'une dizaine de pressions sur le bouton qu'il vous faudra exercer pour visualiser toutes les infos. Bref, c'est indigeste car il faut faire la même chose en sens inverse pour revenir à la première donnée.
Pour ce qui est de faire un entrainement personnalisé, c'est la même galère. Prenons l'exemple simple d'un 5x1000m, ce qui sous entend une partie échauffement, vos 5x1000m et enfin un retour au calme. Il n'y a pas de possibilité de programmer la séance complète avant de partir, vous devrez démarrer votre séance, à la fin de l’échauffement enregistrer celle-ci, programmer vos 5x1000m, de nouveau l'enregistrer et enfin redémarrer pour terminer votre séance. Au final vous aurez 3 fichiers pour une séance. La seule parade que j'ai trouvé est de tout faire par déclenchement manuel du tour, ce qui n'est pas pratique. Dommage. Pour le reste vous pouvez vous en servir pour le vélo ou la natation.

La Epson Runsense SF-810 montre ici qu'arriver sur un marché après les autres peut avoir des avantages et des inconvénients. Côté avantage, 4 écrans de 3 lignes personnalisables, 1 écran pour l'heure, un indicateur de zone cardiaque visible en permanence, un affichage réversible, bref c'est une réussite à ce niveau. Côté inconvénient, c'est la partie logicielle. Les menus sont déroutants au départ et la partie entrainement est complexe, elle est à mi chemin entre la Garmin et la TomTom. De la montre il est facile de programmer un intervalle, mais il vous faudra passer par le logiciel pour une séance plus complexe, sachant qu'au total vous ne pourrez enregistrer que 3 entrainements différents. Autre grief par rapport à Garmin, et c'est un reproche que je fais également à la Polar V800, c'est qu'au moment de programmer votre séance, les parties échauffements ou récupération devront obligatoirement être définies par un temps ou une distance, donc pas de mode ouvert comme sur la Forerunner où lorsque vous être prêt, une pression sur le bouton lap démarre votre séance d’intervalles. Pour le reste, elle est également étanche mais il n'y a pas de mode spécifique vélo ou natation, du moins dans la personnalisation de la montre.


Verdict Fonctionnalités, personnalisation et entrainements
1. Garmin Forerunner 225
2. Epson Runsense SF-810
3. TomTom Multisport Cardio

3. Précision du GPS

Aujourd'hui presque tous les modèles se valent sur la précision du GPS, et j'ai constaté peu de décrochages durant mes divers tests. Mais dès que l'on rajoute une peu de dénivelé, des arbres et des virages enchainés il peu y avoir au final quelques différences. Voilà pourquoi dans ma procédure de test je fais toujours le même parcours, plusieurs fois, sur plusieurs jours, ce qui au final me laisse un compte rendu de 2 parcours par jour, ce qui sur 3 sorties me fait 6 tours enregistrés. Pour ceux qui connaissent, j'effectue le tour du lac de Tours qui fait 2,35km.

La Garmin Forerunner 225 s'en sort bien puisque le résultat me donne toujours 2,33 ou 2,34km par tour, ce qui montre une bonne précision à laquelle on peut ajouter une bonne fiabilité à chaque sortie.

La TomTom Multisport Cardio en revanche est quelque peu excentrique, car en terme de résultats elle m'a affiché au moins 2,28km et au plus 2,36km, sachant que je n'ai jamais eu deux fois le même résultats. Pourtant équipé du GPS + Glonass, elle n'est pas précise et reste incertaine selon le jour.

La Epson Runsense SF-810 possède son propre système de GPS, les résultats étant précis puisque situés entre 2,33km au plus bas et 2,36km au plus haut, pour à 2,34km le plus souvent. C'est donc un modèle fiable et précis.

A noter que concernant la précision d'un GPS, le système embarqué (GPS, Glonass ou autre) est autant important que les algorithmes utilisés pour le calcul de la distance et du dénivelé. Par exemple, la TomTom cardio est équipé du GPS et du Glonass, au même titre que la 920XT, cette dernière étant la montre la plus précise que j'ai eu l'occasion de tester. Elle devance d'un cheveux la Polar V800.


Verdict Précision du GPS
1ex. Garmin Forerunner 225 - Epson Runsense SF-810
3. TomTom Multisport Cardio



4. La Fréquence Cardiaque

Voici la partie peut-être la plus intéressante de cet article : que valent ces montres avec capteurs optiques en comparaison d'une ceinture cardiaque traditionnelle?
Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai respecté les consignes indiquées par le fabriquant quant au port de la montre au poignet, tant au niveau de l'emplacement que du serrage. Ensuite, j'ai effectué mes essais en portant les montres chez moi au quotidien, lors de marches, footings tranquilles et séances de fractionnés rapides, également par temps pluvieux. Voici mon analyse.

La Garmin Forerunner 225 possède un joint d'étanchéité au dos de la montre afin d'éviter que la lumière ne s'infiltre entre les deux. Au départ tout se passe bien, mais au bout d'un certain moment, notamment sur des changement d'allures plus rapides, les données de FC commencent à partir en sucette, autrement dit je me retrouve à 100 pulsations à la sortie d'un 1000m alors que je devrais dépasser les 170! Le lendemain c'est à peine ma sortie démarrée qu'à l'écran s'affiche 180 pulsations! Dans les deux cas, je retire la montre, je la repositionne et tout redevient normal. J'ai remarqué que ces petites dérives arrivaient fréquemment dans mon cas mais qu'elle ne duraient pas très longtemps. Néanmoins pour une analyse précise d'après course, vos moyennes de FC n'ont plus vraiment de réelles valeurs.
La TomTom Multisport Cardio présente a peu près le même bilan que la 225, même si dans l'ensemble j'ai trouvé une plus grande régularité dans sa captation de la FC, mais toujours avec des décrochages. Mais contrairement à la 225 il n'y a pas besoin de retirer la montre, juste à la serrer un peu avec votre autre main pour la faire "recoller" au poignet (pourtant super serré!).
La Epson Runsense SF-810 réagit différemment. En effet, je me suis retrouvé dans le même cas de figure que les deux autres modèles, mais en plus j'ai carrément eu une coupure du signal, sans aucune donnée affichée. Et là, si vous ne vous arrêtez pas pour resserrer/repositionner la montre, vous n'aurez aucune information. Par contre avec ce modèle, cela m'est arrivé d'avoir des coupures d'informations, mais lorsque cela s'affichait les données étaient correctes. Est-ce que la montre suppriment les informations à l'écran plutôt que d'afficher des données erronées? Je n'ai pas la réponse.

INFOS PLUS : Dans les moments du quotidien, les 3 montres ont parfaitement fonctionné.

Verdict Fréquence Cardiaque


1. TomTom Multisport Cardio

2. Garmin Forerunner 225

3. Epson Runsense SF-810

Alors après avoir parcouru les forums et les divers tests de ces modèles, il en ressort que chez certaines personnes la détection de la FC peut-être aléatoire, et il semble que cela soit mon cas malheureusement. L'os externe de mon poignet est un peu protubérant, j'ai la peau plutôt mate et un peu de poil, ceci pouvant expliquer cela car d'autres personnes sont très satisfaites et n'ont pas eu les mêmes soucis que moi. Au final, il faut avoir un poignet plat, une peau claire et une faible pilosité pour une fonctionnement optimal.

CONCLUSION

Ce qui est sûr, c'est qu'aucune de ce montres ne me convient, le calcul de la FC étant trop aléatoire. Pendant des années j'ai porté une ceinture et la fiabilité a toujours été au rendez-vous. Du coup, je vais peut-être réessayer de porter une ceinture, à voir. En attendant, si vous n'êts pas dans mes caractéristiques et qu'avec vous la FC fonctionne parfaitement, voici mon classement final :

1. Garmin Forerunner 225
2. Epson Runsense SF-810
3. TomTom Multisport Cardio




La Garmin Forerunner 225 arrive logiquement en tête, car l'expérience de Garmin en terme d'entrainement et de montre GPS fait qu'elle devance sans problème les deux autres. A contrario, c'est cette inexpérience qui manque à Epson pour faire de son modèle une montre vraiment géniale. Enfin la TomTom arrive bonne dernière, non pas qu'elle soit mauvaise, mais elle souffre d'une conception hasardeuse et d'une interface désagréable.

 LE MOT DE LA FIN : si j'avais une montre idéale, je choisirai...la Forerunner 235 ou la nouvelle TomTom Spark!!! Pourquoi? Tout simplement parce que ces 2 marques héritent d'un nouveau capteur optique développé en en interne et qui chez Garmin porte le doux nom de Garmin Elevate... RDV au prochain test!


1 commentaire:

  1. Esta es realmente información muy útil que he encontrado a través de la búsqueda de la palabra clave hublot replique

    RépondreSupprimer