lundi 16 septembre 2013

Garmin Forerunner 620 et 220 : la concurrence K.O?


Garmin lance aujourd'hui deux nouvelles montres de course à pied, les Forerunner 220 et 620, qui inaugurent quelques innovations intéressantes.





Garmin vient d'annoncer les Forerunner 220 et 620, deux nouvelles montres pour la course à pied. Si en apparence elle apportent principalement un écran couleur, une première sur ce segment, elles inaugurent aussi et surtout de nouveaux capteurs permettant d'enrichir sensiblement leurs fonctions.



Garmin Forerunner 620
Garmin Forerunner 220


Jusqu'à présent la plupart des montres pour sportifs se contentaient de mesurer, à l'aide d'un GPS, l'allure et la distance parcourue par le coureur, qui adaptait lui-même son comportement. Associées à une nouvelle ceinture cardio-fréquencemètre incluant un accéléromètre, la nouvelle Forerunner 620 peut quant à elle estimer la VO2 max du coureur, c'est-à-dire sa consommation maximale d'oxygène, et en déduire son endurance en fonction de son rythme et son temps de rétablissement. Des jauges de couleur peuvent ainsi indiquer si le coureur force trop, puis s'il peut courir à nouveau, ou l'inverse.


Les deux modèles bénéficient par ailleurs d'un GPS, pour déterminer la vitesse et tracer le parcours, d'un accéléromètre intégré à la montre, pour compter les foulées et mesurer leur cadence, et d'une connectivité Bluetooth 4.0 pour transférer les séances vers le service en ligne Garmin Connect, via un smartphone ou un ordinateur compatible. La 620 est tactile, la 220 s'utilise entièrement à l'aide de boutons.



Les Garmin Forerunner 220 et 620 seront prochainement commercialisées aux Etats-Unis pour respectivement 250 et 300 dollars avec un cardio-fréquencemètre standard, ou pour 400 et 450 dollars avec la nouvelle ceinture permettant de mesurer la VO2 Max. Aucun prix ni aucune date n'ont encore été communiqués pour l'Europe.



Toutes les infos détaillées sur ces nouveaux modèles en cliquant ici.
Et une preview du boss ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire